Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 09:15

Pas grand chose à ajouter au témoignage publié par le site "Plumes de Mantes" dont vous trouverez le lien ci-dessous ... sinon qu'il faut le lire.

 

En cellule ma vie.

5475 jours, voilà le nombre de jours d’affilé que j’ai passé en prison.

 

Je publie cette tribune alors que j’y suis encore pour quelques mois, le plus dur est loin derrière je vous le concède.
 

J’ai accepté d’écrire cette tribune pour mes petits frères du Val Fourré qui marchent têtes baissées sur le chemin de l’école en pensant que leur seul avenir est la promenade de Bois d’Arcy.

Leurs grands frères s’y sont entassés de génération en génération.
 

J’aurai pu utiliser cette tribune pour faire le procès de la prison et des institutions en générales mais je ne voulais pas tomber dans le piège de la victimisation systématique.
 

J’ai donc décidé d’écrire un hymne contre la fatalité.
 

J’aurai aimé dire à mes petits frères que ce n’est que le fruit du hasard si j’ai retrouvé toute ma classe de CM1 dans cette foutue promenade de la prison de Bois d’Arcy.
 

Cela serait un mensonge de ma part.
 

Nos rues sont jonchées de talents, le soucis c’est que la plupart  désertent leur Val Fourré natal pour aller enrichir la plupart du temps les rangs de ceux qui contribuent à ce que rien ne bouge.
 

À force de dire aux gens qu’ils sont nuls et bons à rien, ils finissent par le croire et pire, parfois, par le devenir.
 

La première chose à faire c’est d’inculquer aux jeunes banlieusards qu’ils sont pétris de talents et que la réussite sociale ne passe pas forcément que par le foot ou le rap.
 

La banlieue a besoin d’eux, pas à la Une d’un journal qui les mettra en première page pour vendre du papier.
 

Les médias sont friands de ce genre de pub, une sorte d’arbre qui cache la forêt.
 

Le chantier est pharaonique, un défi a relevé pour toute une génération.
 

Dans mes projets personnels, j’ai pu rencontrer des dizaines de personnes plus talentueuses les unes que les autres, toutes issues du Val Fourré.
 

Pour la plupart, elles ne se connaissaient même pas.
 

J’ai trouvé ça drôle et dramatique, la réussite a fait naître chez certains le réflexe de fuite comme pour se détacher de l’étiquette de Mantes-la-Jolie, au lieu de se l’approprier et d’en faire une fierté.
 

Cette tribune est un hymne à la responsabilité de chacun, pour chacun.
 

On ne peut pas s’indigner des conditions dans lesquelles on a grandi et ne rien faire pour les changer, voir pire, fuir une fois que nos conditions sociales se sont améliorées.

 

YOUV

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher