Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 11:23

Depuis le 5 juin, le bureau de poste Jean Jaurès est fermé.

 

Cette fermeture a été rendue possible grâce à une la complicité de fait entre le représentant de l’Etat, la direction de La Poste et le maire Front national de Mantes-la-Ville qui, non seulement n’a pas levé le petit doigt pour empêcher cette fermeture mais l’a accompagnée volontairement.

 

Cette complicité s’est d’abord traduite par

une véritable « loi du silence ».

Il a fallu que les communistes rendent publique la perspective de cette fermeture pour que La Poste, puis le maire Front national, consentent à avouer que le projet « était bien dans leurs cartons ».

Il a fallu que les communistes annoncent cette fermeture pour le 5 juin pour que la direction de La Poste annonce - le 6 juin! - que le bureau de Poste était fermé depuis la veille.

Et cela, sans que ni le représentant de l’Etat ni la direction de La Poste n’aient répondu à la demande d’entrevue des communistes!

 

Ce sont d’abord les Mantevillois qui sont méprisés.

Comme si 700 d’entre eux qui ont signé notre pétition étaient partie négligeable aux yeux de « ces décideurs » pour qui la rentabilité de la banque postale passe avant l’intérêt des usagers …

« Ces décideurs » vont porter cette décision comme un boulet.

D’autres mauvais coups sont à l’évidence en préparation (voir ci-contre). Même si les 700 signataires mantevillois qui se sont levés n’ont pu empêcher cette fermeture, leur mobilisation a d’abord provoqué la colère du maire Front national furieux d’être démasqué et la gène de la direction de La Poste se contorsionnant pour éviter de répondre aux questions. Elle les rend plus forts pour s’opposer demain victorieusement à d’autres attaques.

Ils pourront compter pour cela sur les communistes de notre section.

 

 

Ils ont menti, ils nous mentent.

 

==> Le maire Front national a affirmé que la décision a été prise par la direction de La Poste seule. C’est faux. Les dispositions actuelles prévoient que les fermetures ne peuvent avoir lieu sans l’accord du maire.

 

==> La Poste et le maire nous parlent d’un transfert de La Poste vers le Carrefour contact. C’est faux. Seuls 10% des services sont maintenus (voir au verso).

 

 

 

Commission départementale fantôme.

 

Le contrat tripartite (Etat, maires, La Poste) prévoit la création d’une commission départementale dans chacune des préfectures. A notre connaissance, la commission n’a jamais été mise en place dans les Yvelines. Comment peut-elle donc décider de fermetures?

 

 

 

Parlons gros sous.

 

==> La Poste au niveau national a perçu 174 millions d’euros pour maintenir son activité de proximité. Nos impôts ont-ils servi à financer la fermeture de bureaux et la mise à mal de services publics?

 

==> Combien La Poste verse-t-elle à la chaine privée « Carrefour Contact » pour ce relais-poste?

 

==> Quel est le devenir du bâtiment qui a abrité l’agence postale et des deux autres l’entourant (dont le club de l’amitié) et qui appartiennent tous trois à la municipalité? Une opération immobilière est-elle dans les cartons? Le refus du maire de répondre à cette question n’est-il pas annonciateur d’un « nouveau coup de Jarnac »?

Retrouvez le tract des communistes en format PDF en cliquant ci-dessus

Poste Jean Jaurès à Mantes-la-Ville. Fermeture avec préméditation.
Poste Jean Jaurès à Mantes-la-Ville. Fermeture avec préméditation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher