Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 08:09

La Ville a dû constituer une provision pour faire face aux risques qu’entraîne la gestion de sa dette (swaps) que je dénonce depuis plusieurs années. Ainsi le Conseil municipal du 27 mars dernier a-t-il dû voter en urgence d’une part une délibération générale (la loi précise que « la commune doit constituer une provision dès qu’apparaît un risque susceptible de conduire la collectivité à verser une somme d’argent significative ») puis une délibération plus précise fixant cette provision à trois millions d’euros. Trois millions d’euros qui ne seront plus disponibles tant que le risque ne sera pas écarté.

 

La communauté urbaine (GPS&O) n’est pas en reste. Si elle n’a pas augmenté le taux de son imposition locale, elle a - par contre - réduit fortement l’attribution de compensation qu’elle reverse aux communes.

L’attribution de compensation c’est l’estimation de la différence entre les recettes que la communauté urbaine perçoit (et que les communes ne perçoivent plus) et les dépenses qu’elle engage (et que les communes n’engagent plus).

A ce titre, en 2015, Mantes-la-Jolie avait perçu 3 millions d’euros de la CAMY. En 2016, 1,3 million d’euros de la GPS&O. En 2017 la Ville prévoit une attribution négative (c’est-à-dire que c’est elle qui va payer) de 1,5 millions d’euros. Perte de recettes en deux ans: 4,5 millions d’euros!

 

Autant d’argent qui serait pourtant bien utile pour satisfaire les besoins des Mantais!

 

BUDGET MUNICIPAL Plusieurs millions d’euros  gaspillés

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher