Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Samedi 1° avril. Pour soutenir "Bambino"

31 Mars 2017, 07:59am

Publié par Marc Jammet

Comité de soutien à BAMBINO

La mobilisation est toujours nécessaire !

 

Bambino est un très jeune Soudanais arrivé au Centre d'Hébergement d'Urgence de Mézy-sur-Seine en août 2016. Beaucoup plus jeune que tous les autres résidents, il est devenu la mascotte du centre... tous l'appelle « le Bambino ».Nous l'appellerons aussi comme cela.

Pourquoi Bambino se retrouve-t-il dans le cadre des procédures réservées aux majeurs ?

Bambino se dit orphelin : c'est la guerre civile au Darfour. Après un long périple depuis le Soudan, il est arrivé en Italie.

Lors de la prise d'empreintes, il ment sur son âge et se donne 10 ans de plus.

Pourquoi mentir : pour être majeur et pouvoir continuer son voyage vers la France avec le compatriote qui l'accompagne depuis son pays.

Donc, malgré son âge, Bambino reste au CHU de Mézy, prévu pour majeurs depuis le 9 aout 2016

Le 9 décembre 2016, il est convoqué à la préfecture pour lui remettre un « arrêté de transfert vers l'Italie » (1er pays européen où il a laissé ses empreintes), selon les règles européennes connues sous le nom de « règlement DUBLIN 3 ». Et lorsqu'on lui demande s'il est d'accord, il répond qu'il veut rester en France. Conclusion, il est indiqué sur son dossier : refus d'une « exécution spontanée d'un retour vers l'Italie » - c'est-à-dire risque de vouloir prendre la fuite !

Et donc, le 27 février, il est convoqué à la PAF (police de l'air et des frontières) pour « mettre àexécution la mesure d'éloignement » et mis immédiatement en rétention au CRA de Plaisir (centre de rétention administrative) sous prétexte d'éviter sa fuite qui empêcherait son expulsion (appelée pudiquement "réadmission en Italie").

 

Les juges ne lui accordent même pas l’assignation à résidence pour le garder sous contrôle. Une nouvelle tentative d’embarquement peut avoir lieu à n’importe quel moment. Le seul avenir raisonnable de Bambino se trouve en France dans le cadre d’une prise en charge par l’Aide Social à l’Enfance. Sa place est dans une ECOLE pas dans un CRA

 

Bambino est passé devant le juge des libertés et rétentions le 29 mars, sa rétention est prolongée de 15 jours afin de mieux préparer son départ. Un appel va être fait par RESF 78 sur la question de l'âge.

 

Maintenons la mobilisation et retrouvons-nous nombreux le samedi 1eravril

à 15h00 devant le Centre de Rétention Administrative (CRA) de Plaisir

889 Rue François Mitterrand

Commenter cet article