Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

BREXIT. Il est fou Affelelou?

27 Juin 2016, 14:46pm

Publié par Marc Jammet

Jeudi 23 juin. France Inter.

Au moment où les électeurs britanniques votent, la radio nationale donne la parole à Monsieur Alain Affelelou.

 

A quel titre? Bah propriétaire de l'entreprise qui porte son nom.

 

Au moment (jeudi 23) où tous les sondages donnent gagnant le maintien dans l'U.E., il semble que cela suffise pour asseoir la légitimité d'un invité pour la radio nationale.

 

Une légitimité d'autant plus forte que ce propriétaire assure aussitôt qu'en gros il a plein de copains à "la city" et que "la city" veut l'Europe. CQFD donc.

 

Pour lui, c'est donc réglé. Les Anglais sont en train d'approuver massivement le maintien de leur pays dans l'U.E..

 

Les opposants? Comme tout partisan du maintien, il ne veut voir que ceux qui prônent le racisme et le xénophobie "contrairement aux valeurs de l'Europe" - quitte à faire progresser, d'ailleurs, durablement ces derniers dans l'opinion publique.

 

On en oublierait presque les milliers de migrants à Calais, les camps ouverts au Maroc à la limite du désert et financés par l'UE, l'accord honteux avec la Turquie financée pour faire le sale boulot tout en fermant les yeux sur la répression impitoyable de la population kurde ...

 

On en oublierait presque les prises de position à gauche: celles du parti communiste anglais mais aussi de dirigeants et de militants travaillistes, de syndicats appelant à voter contre le dumping social et donnant du sens à ce NON

Un NON qu'on entendra peu en Grande Bretagne et pas du tout en France tant les médias aux ordres - et ils sont nombreux - ont fait silence.

 

Et comme le maintien semblait acquis jeudi, la radio nationale en rajoute ensuite une couche: si la reine n'a pas le droit de s'exprimer sur le référendum, elle a néanmoins toutes les raisons de voter pour le maintien. En effet, elle perçoit de l'Europe plusieurs millions d'euros de subventions pour l'immense patrimoine de terres cultivables qu'elle possède au Royaume Uni.

 

Mais les Anglais ont voté pour la sortie. Enfer et damnation!

 

Bon d'accord les amis de "la City" du propriétaire "qui offre (dit-il) des paires de lunettes gratuites mais qui n'avait pas vu ce qui se jouait en Grande Bretagne" n'ont pas perdu le nord ...

Le vendredi matin, les petits porteurs qu'on avait préalablement bien affolés se sont précipités pour vendre leurs actions.

ET hop, - 14% ...

... suivis de l'intervention de la banque d'Angleterre par centaines de millions de livres de fonds publics pour aider "les grands" de "la city" à racheter ces actions et à en faire remonter les cours.

Et hop. - 4% à la fermeture soit 10% gagnés en une journée pour "les grands" au détriment des petits porteurs qui, une fois de plus, se sont fait avoir (et qu'on ne plaindra pas, c'est bien fait pour eux).

 

Enfin tout ça pour dire que parmi les raisons qui m'ont fait me réjouir du brexit, il y avait aussi ce grand coup de pied au c.. à la morgue qu'affichent les possédants dès qu'ils le peuvent.

Commenter cet article