Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

Yvelines, OPIEVOY. COMMENT LE PRÉSIDENT DE L’OPIEVOY A TENTÉ DE RÉCUPÉRER SUR LES LOCATAIRES CE QUE LUI FERAIT PERDRE LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

24 Avril 2016, 20:30pm

Publié par Marc Jammet

C'est le titre du recto de ma 106° lettre d'informations municipales.

 

Yvelines, OPIEVOY.

COMMENT LE PRÉSIDENT DE L’OPIEVOY  A TENTÉ DE RÉCUPÉRER  SUR LES LOCATAIRES CE QUE LUI FERAIT  PERDRE LE PRÉSIDENT  DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

 

En décembre 2015, le Président de l’OPIEVOY (office interdépartemental) annonçait qu’il ne pourrait - malheureusement pas - augmenter les loyers des locataires de 1,4% comme il l’avait prévu.

 

Tout simplement parce que la loi (« Alur ») le lui interdisait.

L’OPIEVOY a donc dû se contenter des 0,2% maximum prévus par la loi au lieu des 1,4% prévus.

 

« La hausse des loyers (2,7 millions d’euros supplémentaires pour les 50.000 logements de l’Office - dont 1.374 à Mantes-la-Jolie) aurait permis la construction de 200 logements ou la rénovation de presque 300 logements » s’est indigné Pierre Bédier, le Président de l’OPIEVOY.

 

SAUF que … Pierre Bédier (Président de l’OPIEVOY) pouvait-il vraiment ignorer la volonté de Pierre Bédier (Président du Conseil départemental des Yvelines) d’augmenter la part départementale des impôts locaux de … 65% quelques mois après - une hausse estimée en moyenne à 125 euros par foyer et payée par … l’Office interdépartemental pour ses logements?

 

En clair, Pierre Bédier (Président de l’OPIEVOY) a-t-il  essayé de recouvrer les moyens d’investissements dont Pierre Bédier (Président du Conseil départemental) allait le priver?

 

Poser la question, c’est y répondre.

 

Depuis l’amie politique de Pierre Bédier, Valérie Pécresse (Présidente de droite de la Région Ile-de-France) a refusé le rattachement de l’OPIEVOY à la Région et les grandes manœuvres ont commencé.

 

L’OPIEVOY sera donc dissous d’ici un an et, pour ce qui concerne les Yvelines et l’Essonne, vendu à une société anonyme que l’on va créer -  une SA HLM qui pourra bientôt « ouvrir son capital » (privatisation déguisée) et … augmenter les loyers.

 

 

Bien à vous,

 

Marc JAMMET

 

Pour ce qui concerne cet article, vous retrouverez en liens le patrimoine de l'OPIEVOY sur Mantes-la-Jolie et un point sur la situation de François JOUSSET, conseiller municipal PCF d'Etampes.

 

 "La police doit protéger les citoyens et non les frapper".

Un scandale?

 

Le ministre de l'Intérieur a ouvert les hostilités en enjoignant à la CGT de retirer son affiche, suivi très vite en cela par des dirigeants du PS puis, de toute la droite et du Front national qui, pour faire bonne mesure, réclament du même pas l'interdiction de "Nuit Debout".

 

Mais pourquoi cette violence verbale? 

 

Est-il devenu tabou -  ou interdit? - de remettre en cause l'utilisation de la police qu'en fait actuellement l'Etat?

 

En quoi l'idée d'une police républicaine chargée de protéger les citoyens et non d'en empêcher l'expression est-elle aussi inadmissible pour certains?

 

Autant que le sont maintenant un peu partout en France ces "nuits debouts", véritables agoras citoyennes où on l'on réapprend à dire "Je" et à donner à voir ses idées, les échanger, en construire d'autres?

 

Est-ce à dire que derrière les états d'urgence successifs au nom du terrorisme, il y a surtout la volonté de limiter ou d'encadrer nos libertés.

 

Tant que l'émotion avait pu faire perdre certains repères et emporter l'adhésion d'une majorité de citoyens, ce gouvernement est resté souriant. 

 

Maintenant que ces mêmes citoyens, de plus en plus nombreux, s'interrogent et veulent penser par eux-mêmes, le gouvernement, la droite, le Front national se verraient bien ressortir le bâton.

 

Moi je suis fier que mon syndicat ait eu le courage de publier une telle affiche. 

 

 Dimanche 1° mai à Mantes-la-Jolie.

Le muguet des communistes

 

Comme chaque année, dimanche matin,

les communistes  vous proposeront de les soutenir financièrement en achetant leur muguet dans les deux points de vente qu’ils organisent au

  • Centre commercial principal du Val-Fourré (devant le café Chez Michel) et au
  • Centre commercial ZAC Henri IV (à côté de la boulangerie).
  •  

Pour les communistes de Mantes-la-Jolie, leur financement est clair: les cotisations de leurs adhérents et votre soutien.

 

Yvelines, OPIEVOY. COMMENT LE PRÉSIDENT DE L’OPIEVOY  A TENTÉ DE RÉCUPÉRER  SUR LES LOCATAIRES CE QUE LUI FERAIT  PERDRE LE PRÉSIDENT  DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL
Yvelines, OPIEVOY. COMMENT LE PRÉSIDENT DE L’OPIEVOY  A TENTÉ DE RÉCUPÉRER  SUR LES LOCATAIRES CE QUE LUI FERAIT  PERDRE LE PRÉSIDENT  DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

Commenter cet article