Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 08:10

Mantes-la-Jolie : la dalle du Val-Fourré va être rénovée

Mehdi Gherdane | 06 Juil. 2015, 18h32 | MAJ : 06 Juil. 2015, 18h32
 

Les élus de Mantes-la-Jolie débattent ce lundi soir d’un projet sensible : la destruction de la dalle commerçante du Val-Fourré. La municipalité envisage de détruire et de reconstruire ce centre commercial à ciel ouvert, vieillissant et situé au cœur de ce quartier de 20 000 habitants. Le chantier sera financépar le programme de renouvellement urbain, abondé par l’État.

Il prévoit la destruction d’une partie de la petite centaine de structures commerciales de la « dalle », la création d’une halle pour le marché et la réalisation d’environ 250 logements autour de la place. Au rez-de-chaussée de ces petits immeubles, on retrouvera du commerce. L’arrivée d’un supermarché est étudiée.

Michel Vialay, le maire (LR) de Mantes-la-Jolie reste évasif sur le calendrier et sur le nombre de commerces détruits. Il demeure tout aussi flou sur le sort des occupants actuels et laisse en suspens des questions de taille : seront-ils prioritaires pour intégrer les locaux rénovés ? Vont-ils seulement les retrouver ?

Car, et c’est sans doute le point le plus sensible de ce dossier, il y aura desexpropriations. Les surfaces en trop mauvais état ou celles qui doivent être remplacées par des immeubles seront démolies. De quoi susciter l’inquiétude des commerçants (lire ci-contre) et perturber les consommateurs. « Il s’agira d’une opération à tiroirs et, pendant la durée du chantier, il y aura toujours de l’activité, s’engage Michel Vialay. La ville ne laissera pas ce quartier sans commerces. »

Le maire marche sur des œufs. Ce sujet s’annonce comme l’un des plus importants de son mandat et il devra faire face à la mobilisation des commerçants et, sans doute, des habitants. Son opposition ne manque pas déjà de s’interroger sur ses décisions. « Le centre commercial a besoin d’une rénovation, c’est un fait. Mais s’il est dans cet état aujourd’hui, c’est parce que le maire et ses prédécesseurs ont laissé faire les choses pendant des années, confie Marc Jammet, conseiller municipal PC. Ce sujet important aurait mérité une participation de la population, des débats, des réunions publiques… Il n’y a rien eu. »

Un commerçant : « Le maire n’est pas clair »

Organisés en association, les commerçants de la dalle du Val-Fourré promettent de ne pas rester sans réaction face au projet de transformation de leur centre commercial. « Nous sommes prêts pour cette rénovation, nécessaire. Mais elle doit se faire avec nous, prévient Radouane Atroussy, secrétaire et fondateur de l’association des commerçants sédentaires de Mantes-en-Yvelines. Le maire ne nous a pas informés de ses projets, il n’a jamais été clair sur ce sujet et ne l’est toujours pas. Ce projet est mal préparé. On va construire 250 logements dans un quartier déjà dense. Avec la démolition, nous craignons la perte de la dynamique économique et que le temps des travaux, nos clients partent ailleurs. »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aline 08/07/2015 17:30

Il est vrai que la dalle détonne au milieu de ce Val Fourré où l'on abat, rapièce, et maquille. On aère des immeubles mais on rétrécie les belles voies en ruelles tortueuses où la visibilité est restreinte, malheur au bambin qui surgirait entre deux véhicules en stationnement et tout est aussi bien pensé, alors quelle sera la rénovation de la dalle ? elle convient parfaitement à la population par son agencement, sa diversité, et son mode de vie. Une remise aux normes (sécurité et hygiène) pour l'ensemble des commerces s'impose, une halle couverte serait la bienvenue, mais de grâce conservons la grand'place bordée de ses souks qui en font toute la spécificité. Alors on peut s'inquiéter de ces logements annoncés (zut alors, ça servait à quoi de détruire nos racines pour replanter à côté) pourquoi faire cohabiter marché, commerces, grand'place vivante sans contrainte horaire alors des logements où les familles souhaiterons profiter d'un repos bien mérité et réclamerons calme, sécurité...très mauvaise idée. Etrange ce besoin soudain de démantibuler ces centres commerciaux après tant d'années d'ignorance( et tous ensemble!?) c'est sûr, certains vont en profiter!! à moins que cela soit pour nous inciter à aller au Monoprix; Il ne va pas faire bon pour les petits budgets, Netto, Aldi et bientôt Lidle rayés du porte-monnaie alors si en plus on touche à la Dalle...... ALINE

Présentation

  • : Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie
  • : L'actualité municipale, un autre écho aussi des idées et des actions menées
  • Contact

  • Marc Jammet

Rechercher