Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Marc Jammet, conseiller municipal PCF de Mantes la Jolie

CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE. Le soutien des communistes

9 Mai 2015, 17:54pm

Publié par Marc Jammet

CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes
CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes
CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes
CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes

Depuis plusieurs mois, les salariés de Carrefour-Market observent une « grève tournante » devant les magasins du pays à l’appel du syndicat qu’ils se sont donné : la CGT. Une occasion également pour eux de s’adresser aux clients des magasins qui, par milliers déjà, soutiennent leur mouvement.

 

Ils exigent notamment une augmentation décente de leurs salaires et l’alignement de leurs acquis sociaux sur ceux du groupe Carrefour.

 

LES SALARIES DE CARREFOUR-MARKET ONT RAISON.

 

  • Alors que le groupe a réalisé plus d’un milliard de profits en 2014, il ose proposer une augmentation de 0,6 à 0,7% des salaires soit … 7,39 euros par mois pour un salarié au SMIC et à temps plein !

 

C’est inacceptable et méprisant pour les salariés qui produisent la richesse du groupe et qui sont soumis aux bas salaires, au travail à temps partiel imposé ainsi que les samedis et dimanches matins.

 

En exigeant des conditions décentes de rémunération, ils ne réclament que leur dû.

Carrefour en a les moyens. Il doit respecter les salariés. Il doit céder.

 

  • Ils ont raison de lutter car ils remettent également à l’ordre du jour LA NECESSITE DE L’AUGMENTATION DES SALAIRES DANS NOTRE SOCIETE.

 

Depuis des années, on n’a jamais autant demandé de sacrifices aux salariés au nom de « la compétitivité », au nom de « l’Europe ».

Depuis des années maintenant c’est toujours plus de chômeurs, de bas salaires, de délocalisations d’entreprises … et toujours plus de profits pour les actionnaires.

 

Et la politique de droite menée ouvertement par le gouvernement Hollande-Valls vise encore à aggraver la situation pour les salariés et leurs familles, l’avenir de la jeunesse et les conditions de vie des retraités.

 

N’est-il pas scandaleux, par exemple, que le ministre du travail – Michel Sapin – ait appelé récemment les patrons à « modérer » les augmentations de salaires lors d’un colloque du MEDEF ?

Et cela alors même que le gouvernement multiplie les allègements pour les entreprises (194 millions d’euros en 3 ans pour Carrefour au nom du CICE) en piochant dans les caisses de la Sécurité sociale, des retraites, de l’Education nationale ou des collectivités locales.

 

Au contraire, une réelle augmentation de tous les salaires permettrait tout d’abord de satisfaire les immenses besoins actuels, relancerait la consommation intérieure et la création d’emplois pour pouvoir y répondre.

 

C’est bien une tout autre politique que celle de la soumission aux puissances de l’argent – que celle-ci se cache derrière « la compétitivité », l’Europe ou la monnaie unique.

 

IL Y A BESOIN AUJOURD’HUI DE COURAGE POUR AFFRONTER LES PUISSANTS.

 

Par leur mouvement déterminé, les salariés et la CGT de Carrefour-Market y contribuent.

 

Ils ont naturellement le soutien des communistes de la section de Mantes-la-Jolie qui, présents lors de leur initiative du 9 mai à Gargenville, leur réaffirment leur entière disponibilité pour agir en ce sens.

 

Samedi 9 mai 2015,

La section de Mantes-la-Jolie du PCF.

Le tract des communistes de la section de Mantes-la-Jolie en PDF.

CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes
CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes
CARREFOUR-MARKET, LES WEEK-ENDS DE LA COLERE.  Le soutien des communistes

Tract-album réalisé par la CGT Carrefour-Market au 11 avril 2015

Commenter cet article